Vous êtes ici

Mon coup de coeur

Anaïs Barbeau Lavalette dédie ce livre à sa mère qui a souffert d’avoir été abandonnée par sa propre mère. L'auteur relate la vie de sa grand-mère qu’elle a à peine croisée, Suzanne Meloche épouse Barbeau, poète, peintre, amoureuse et militante. Une femme envoûtée par un désir absolu de liberté au point d’abandonner définitivement ses deux enfants. Tout un pan de l'histoire du Québec est décrit, on traverse la crise, la guerre, on partage la vie des artistes du mouvement du Refus Global qui rejettent une société vivant dans le passé enserrée par l’emprise politique autoritaire de Maurice Duplessis, la censure du clergé et la mise à l’index d’une certaine littérature. J’ai été happée par le style direct emprunté par l’auteur, par l’émotion dégagée au fil des pages. Par le biais d’une longue enquête, l’auteur retrace le parcours de sa grand-mère et cherche des explications sans jugement, ni excuse.
La Femme qui fuit

La Femme qui fuit

Elle s'appelait Suzanne Meloche. Était aux côtés de Borduas, Gauvreau et Riopelle quand ils signent le Refus global en 1948. Fonda une famille avec le peintre Marcel Barbeau. Abandonna très tôt ses deux enfants.Afin de remonter le cours de la vie...
Date de parution: 
01/03/2017
Littérature
7,60 €
Prix TTC
Imprimer

Actualités

Le 25 OCTOBRE, Ian Manook sera en direct sur Facebook
Interview par Mélie à 19h30
En ce weekend du 21 et 22 ocotbre, venez rencontrer Nicolas Lebel et Sandrine Collette au Festival sans nom à Mulhouse !
Découvrez notre sélection pour le mois de l'Imaginaire sur le thème "Un pont entre les mondes" !http://www.livredepoche.com/mini-site/...
Toute l'actualité