Vous êtes ici

Les Délices de Tokyo

Le choix fut difficile parmi cette belle sélection ! J’ai longtemps hésité entre trois textes : Ruby et son ambiance qui me hante encore quelques mois après sa lecture, Toute la Lumière que nous ne pouvons voir, conte touchant et éthéré, et le dernier, pour qui mon choix s’est finalement fixé, Les Délices de Tokyo. C’est un roman impressionnant qui, en relativement peu de pages, arrive à transmettre beaucoup. C’est un texte émouvant et touchant, à la fois militant et porteur d’un message fort et important mais aussi doux et humain. Ce n’est jamais non plus mélodramatique mais plutôt doux-amer, servi par une écriture certes simple mais très agréable. Les Délices de Tokyo savent également donner… faim. C’est un roman assez sensoriel, particulièrement grâce aux descriptions de la confection des dorayaki, entre odorat, toucher et goût (évidemment), mais pas seulement. C’est enfin une lecture apaisante, qui invite à prendre le temps et ne pas chercher l’efficacité à tout prix mais plutôt écouter ce qui nous entoure, dans le monde du vivant mais pas que. Il appelle aussi à s’écouter de manière toujours nuancée, sans tomber dans l’écueil du roman de développement personnel et des phrases bateau. En dehors de ça l’histoire est prenante et les personnages attachants, l’auteur aborde plusieurs sujets sans jamais s'appesantir inutilement ni laisser une impression d’inachevé. Bref, j’ai été émue au cours de cette lecture mais j’en garde aussi des sensations et images durables, j’ai été éveillée à un sujet que je ne connaissais absolument pas et, tout simplement, je me suis laissée emportée par ce joli voyage. Pour tout ça, Les Délices de Tokyo mérite pour moi amplement d’obtenir le Prix des Lecteurs 2017 ! Sur ce, merci au Livre de Poche pour cette année pleine de belles découvertes littéraires et à tous les jurés pour leur avis :)
Les Délices de Tokyo - Prix des Lecteurs 2017

Les Délices de Tokyo - Prix des Lecteurs 2017

« Écouter la voix des haricots » : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté...
Date de parution: 
03/05/2017
Littérature
Prix des lecteurs
6,90 €
Prix TTC
Imprimer

Actualités

Le 25 OCTOBRE, Ian Manook sera en direct sur Facebook
Interview par Mélie à 19h30
En ce weekend du 21 et 22 ocotbre, venez rencontrer Nicolas Lebel et Sandrine Collette au Festival sans nom à Mulhouse !
Découvrez notre sélection pour le mois de l'Imaginaire sur le thème "Un pont entre les mondes" !http://www.livredepoche.com/mini-site/...
Toute l'actualité