Vous êtes ici

Mention coup de coeur !

Au-delà d’une intrigue savamment orchestrée dans une atmosphère pesante, la grande force de la primo-romancière réside certainement dans la construction de ses personnages. Avec une finesse psychologique certaine, elle dresse une galerie de portraits crédibles, variés, que l’on adore ou que l’on déteste mais qui ne laissent nullement indifférent et ne doivent rien au hasard. Le plus touchant de tous étant bien évidemment celui d’Amelia dont on a beau savoir sans même lire le livre qu’elle est morte, sa part de récit au présent et au « je » en fait un personnage bien vivant. Douée d’une personnalité et d’un caractère très attachants, l’on se prête même à espérer qu’elle va s’en sortir… L’émotion n’en étant que plus grande.

Adolescence, deuil, perte de l’enfant, suicide, harcèlement, homosexualité, monoparentalité, équilibre vie professionnelle vie privée, maternité précoce, fraternités et sororités, réseaux sociaux… L’auteur balaie un large faisceau de thématiques sans que la fluidité de son récit s’en ressente.

Amelia

Amelia

À New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. Très proches, elles n'ont pas de secrets l'une pour l'autre. Jusqu’à ce matin d'octobre, où elle reçoit un appel du lycée qui lui demande de venir de toute urgence.Elle ne reverra plus jamais Amelia ...
Date de parution: 
31/08/2016
Polar
8,60 €
Prix TTC
Imprimer

Actualités

Le 25 OCTOBRE, Ian Manook sera en direct sur Facebook
Interview par Mélie à 19h30
Découvrez notre sélection pour le mois de l'Imaginaire sur le thème "Un pont entre les mondes" !http://www.livredepoche.com/mini-site/...
Découvrez dès aujourd'hui notre nouvelle fiche pédagogique sur "Les Fourberies de Scapin", par Molière.L’étude de la comédie de Molière...
Toute l'actualité